Tomb Raider : 25 ans et de nouvelles aventures pour Lara Croft

Jeux-Vidéos

 

Lara Croft nous fait l’honneur de visiter les salles obscures pour la quatrième fois en 2021. Le tournage débute cette année, et les infos sur ce nouveau chapitre arrivent au compte-gouttes. L’occasion de revenir sur la saga Tomb Raider, qui déroule les films et les jeux vidéos à succès depuis près de 25 ans.

1996-2008 : la première ère Tomb Raider

Tomb Raider premier du nom, le début de l’aventure

La première apparition de Lara Croft date de… 1996, hé oui ça pique un peu. À l’époque, le jeu montrait les performances techniques de la PlayStation 1, jugées exceptionnelles. Alors forcément en 2020 les tas de pixels et les animations font sourire. Mais le jeu a vraiment initié la saga Tomb Raider, à l’époque où Lara était surtout destinée à résoudre des puzzles et franchir des obstacles… La version féminine et musclée de Mario en somme.

Tomb Raider 2 : la confirmation

La parution de Tomb Raider 2 a ensuite propulsé la saga. Sorti en 1997 sur PC et PlayStation 1, le jeu avait déjà un peu amélioré les graphismes et proposé des lieux iconiques, dont le maintenant mythique manoir où s’entraîne Lara… Le mélange aventure/action, similaire à ce qu’on trouve dans la saga Zelda avec Link, se développe aussi. S’en sont ensuite suivis Tomb Raider III en 1998, Tomb Raider : The Last Revelation en 1999 et Tomb Raider Chronicles en 2000. Les jeux – et le style de Lara Croft – se sont peu transformés entre temps, mais ont confirmé le succès de la série, au point de décrocher une adaptation au cinéma.

Les films avec Angelina Jolie : un franc succès

En 1998, Angelina Jolie était déjà une superstar : elle a donc décroché le rôle de Lara Croft. Et malgré les hésitations initiales des fans, qui craignaient de ne pas voir une retranscription fidèle de leur héroïne préférée, le film a connu un vif succès. Il est sorti dans les salles obscures en 2001 et a rapporté 270 millions de dollars de recette dans le monde, avec un budget de 115 millions. Alors oui, par rapport aux recettes récentes des films grand public comme Star Wars, cela semble dérisoire. Mais pour l’époque, c’était un succès marqué ! Au point qu’un deuxième opus lui a fait suite en 2003.

Après cette première période, le succès a été plus mitigé pour les jeux. L’apparence de Lara Croft en 2003 sur la PlayStation 2 a loupé le coche et le jeu est considéré comme un flop par les fans. Eidos Interactive a donc choisi de repenser un peu sa Lara en 2006, axant clairement le jeu sur une dynamique plus sexy pour son personnage. Lara y gagnera également une personnalité, jusque là assez inexistante. Au total, trois jeux sortiront sur PlayStation 2, jusqu’à 2008. Après cela, Lara Croft connaît le calme plat, faisant craindre aux fans un abandon total de la franchise.

2013-2020 : la nouvelle génération Tomb Raider

Tomb Raider 2013 : le début d’une nouvelle ère

Mais leurs craintes n’étaient pas fondées. On le sait, s’il y a bien une relation inaltérable, c’est celle qui existe entre un studio de jeux vidéos et une franchise lucrative ! Square Enix a repris la main sur la série en 2009, ce qui a permis de développer un nouveau jeu sorti en 2013, sobrement intitulé Tomb Raider. Salué par les fans, il présente une Lara Croft plus mature, survivante d’un traumatisme et qui se reconstruit en défouraillant tout ce qui bouge. Sorti sur la console Xbox 360, la PlayStation 3 et sur PC, le titre est clairement une évolution : Lara est maintenant plus guerrière qu’aventurière, et elle dispose de nombreuses armes pour se débarrasser de ses adversaires.

Le premier film avec Alicia Vikander : un reboot qui fonctionne

Après ce succès, un nouveau film a été prévu, avec un changement de casting d’ampleur : c’est maintenant Alicia Vikander qui incarne Lara Croft. Elle apporte au personnage un côté très “girl next door”. Moins omnipotente et dure, Lara devient aussi plus abordable. Et cela fonctionne : le film engrange 275 millions de dollars dans le monde.

Une Lara Croft qui séduit aussi les “casual gamers”

Avec l’hégémonie des smartphones et la montée en puissance des “casual gamers”, Tomb Raider a vu une part non négligeable de joueurs choisir des titres plus confidentiels. En 2013 et 2015, les deux premiers jeux avaient eu un portage sur mobile. Depuis, une adaptation plus moderne a vu le jour sur le play store : Tomb Raider pour les appareils Android. Avec aussi des portages plus originaux, comme les machines à sous de Betway Casino, qui proposent des machines à sous à l’effigie de Lara Croft. Mention spéciale également pour Lara Croft GO : sorti en 2015, le jeu mobile qui revient aux origines en proposant des puzzles sur le mode de Hitman GO.

Depuis, Lara Croft a également profité d’un nouveau jeu vidéo dans la lignée de celui sorti en 2013 : Shadow of the Tomb Raider sur Steam, qui a été salué par la critique.

En 2021 : un nouveau film au succès annoncé

Et malgré les doutes sur une suite pour le film, on a appris récemment que Lara Croft rempilait au cinéma. Le 19 mars 2021, nous aurons droit à Tomb Raider 2, le chapitre suivant de la saga portée par Alicia Vikander. Le tournage débutera dans les semaines à venir. Côté casting, on devrait retrouver Kristin Scott Thomas dans le rôle d’Ana Miller, et Daniel Wu dans le rôle de Lu Ren. Quant à la bande-annonce, elle devrait être révélée au cours du Comic-Con 2020.

La saga Tomb Raider a donc de beaux jours devant elle. Tout cela donne envie de ressortir la PS1 pour se refaire une partie, n’est-ce pas ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *