Pénurie de PS5 : Sony fabrique de nouveau la console PS4

by

Si vous aimez les jeux vidéo, vous savez sûrement que la PS4 est l’une des consoles les plus commercialisées de l’histoire. Jusqu’à présent, son constructeur annonce environ 116,6 millions d’exemplaires vendus. Après la sortie du PS5, on croyait que la PS4 allait enfin prendre sa retraite, mais ce n’est pas le cas.

PlayStation 5 : une console rarissime

Sortie en novembre 2020, la PS5 a séduit de nombreux joueurs. Elle est en quelque sorte victime de son propre succès. En effet, à cause de la demande importante de la part des utilisateurs, elle se fait encore rare, même un an après son lancement officiel. La pénurie de composants électroniques indispensables à sa fabrication oblige aussi les joueurs à être patients pour avoir cette console. Conscient que le jeu vidéo constitue l’une de ses principales sources de revenus, Sony a cherché une solution à ce problème de pénurie de PS5. La firme a donc décidé de miser sur la production de la PS4.

À en croire les dires des journalistes de Bloomberg, le géant japonais continuera de fabriquer des PS4 durant cette année 2022. Il envisage de produire pas moins de 1 million de consoles, mais ce chiffre s’adaptera selon les besoins des utilisateurs. Il s’agit d’une décision assez étonnante, mais qui aidera sûrement Sony à traverser ces temps difficiles.

Un ajustement de stratégie

Pour rappel, Jim Ryan, un responsable au sein de Sony, a récemment annoncé que l’objectif de la firme était de réaliser une « transition rapide » vers la PlayStation 5. Certes, il n’a pas déclaré publiquement la fin de la fabrication de la PS4, mais les journalistes de Bloomberg ont indiqué que la fin de la vieille console était prévue pour 2021. D’ailleurs, le groupe japonais a déjà mis fin à la fabrication de plusieurs versions, dont la fameuse PS4 pro. On peut donc dire que le fait de vouloir produire une quantité importante de PS4 pour 2022 est un véritable changement de stratégie. Cette décision s’explique notamment par la pénurie de composants engendrée par le coronavirus.

Bien sûr, le porte-parole de Sony a bel et bien confirmé la fabrication de la PS4 cette année. Il a profité de l’occasion pour nier l’information affirmant que la société a prévu de stopper la production de la console en question. Pour le géant japonais, poursuivre la fabrication des consoles PS4 est un moyen de compenser le vide d’approvisionnement en PS5. C’est surtout une excellente solution pour garder les joueurs dans l’écosystème PlayStation.

Pour rappel, les composants utilisés pendant la fabrication de la PS4 sont anciens. C’est pourquoi ils sont faciles à produire, contrairement aux composants de la PS5. Cela explique pourquoi Sony mise sur la 4ème génération de PlayStation en cette période difficile.

Une décision un peu risquée

Décider de rallonger la durée de vie de la PlayStation 4 semble être une fausse bonne idée. Certes, cette solution permet de résoudre le problème de pénurie de PS5, mais elle présente aussi des risques. En effet, cette console est vieillissante au point de ne plus intéresser les joueurs. La preuve, sa vente a chuté à 200 000 d’exemplaires (entre juillet et septembre). Cet effondrement est dû à la sortie de la PS5. Cette dernière a séduit les utilisateurs puisqu’en seulement 3 mois (entre juillet et septembre), elle s’est vendue à 3,3 millions d’unités.

Il va sans dire que Sony n’est pas la seule entreprise à subir les méfaits de la Covid-19. La crise engendrée par cette pandémie impacte aussi la sortie de nombreux jeux vidéo. Cela n’arrange pas l’affaire du groupe japonais. Quoi qu’il en soit, on sait maintenant que la console PlayStation 4 ne prendra pas encore sa retraite cette année 2022.

Vous pouvez nous suivre sur :

Laisser un commentaire