DuckDuckGo à l’assaut de Google

by

Aujourd’hui, le navigateur joue un rôle important dans le quotidien numérique des gens. C’est grâce à lui qu’un utilisateur peut naviguer sur internet depuis un PC. Sans lui, il sera difficile de passer des commandes sur des boutiques en ligne, de regarder des vidéos, d’accéder aux réseaux sociaux ou tout simplement de faire des recherches.

Sur mobile, certaines applications ad hoc peuvent prendre la place des navigateurs web. Il est, en effet, possible d’accéder à certains services depuis des logiciels disponibles sur Google Play ou encore App Store. En revanche, les navigateurs web restent incontournables sur un ordinateur. Parmi les plus utilisées, on retrouve Opéra, Safari, Firefox et bien sûr, le très célèbre Google Chrome.

Conscient de l’importance du navigateur pour les utilisateurs, DuckDuckGo a annoncé l’imminente venue de son navigateur web. Le patron de la firme, Gabriel Weinberg, l’a laissé entendre dans un billet de blog sorti le 21 décembre dernier. À rappeler que la version bêta de ce navigateur existe déjà, mais il n’est pas encore accessible à tout le monde.

Qu’est-ce qu’on sait sur le navigateur de DuckDuckGo ?

Pour le moment, on peut dire qu’on ne sait que très peu de choses sur le navigateur web de DuckDuckGo. Tout ce qu’on sait, c’est qu’il s’agit d’un logiciel compatible non seulement avec Windows, mais aussi avec Mac OS. Pour rappel, la marque possède déjà un navigateur web sur mobile connu sous le nom de DuckDuckGo Privacy Browser. Celui-ci fonctionne aussi bien sur iOS que sur Android. À coup sûr, la version pour ordinateur présentera des similarités avec cette application déjà existante.

Pour en savoir plus sur le navigateur, passons en revue les particularités du moteur de recherche DuckDuckGo. Celui-ci a été créé en 2008 avec comme objectif de challenger le Géant d’internet Google. Concrètement, il veut suggérer une indexation du net rapide ainsi qu’une pertinence parfaite dans les résultats qu’il apporte. Bien entendu, il y a aussi les services connexes pour ne citer que la recherche de photo ou encore la suggestion des expressions clés.

Le moteur de recherche DuckDuckGo se distingue toutefois par la sécurité qu’il offre. Ses utilisateurs savent qu’ils peuvent naviguer sur la toile sans avoir peur d’être pistés. C’est un avantage que son concurrent Google ne peut pas garantir. À rappeler que ces derniers temps, le Géant Californien a été au cœur de nombreuses affaires l’accusant de non-respect de la confidentialité des données et de vie privée des internautes.

Logiquement, Gabriel Weinberg insiste sur ce point lorsqu’il présente le navigateur web de DuckDuckGo. On peut donc s’attendre à un logiciel qui protège efficacement les données sensibles des utilisateurs. Par défaut, il bloquera tout ce qui ressemblera à un outil visant à pister l’internaute. Il comprendra également des options qui peuvent être activées (ou déjà activée) afin de préserver la vie privée de l’internaute. Comme sur la version mobile, on retrouve aussi, sûrement, le bouton qui permet de supprimer l’historique de navigation ainsi que les informations sauvegardées temporairement sur l’ordinateur.

La vitesse : un autre point crucial

Certes, la sécurité est un critère à prendre en compte pendant le choix d’un navigateur web, mais elle n’est pas la seule. La vitesse du navigateur est aussi un élément très apprécié par les utilisateurs. Ces derniers ne miseront pas sur une application lente, même si elle garantit une sécurité optimale. Bien sûr, le patron de DuckDuckGo est conscient de ce détail. C’est pourquoi dans le billet de blog, il a déclaré que son nouveau navigateur sera largement plus rapide que Google Chrome.

Bien entendu, on ne sait pas vraiment si le navigateur de DuckDuckGo pourra bel et bien concurrencer Google Chrome. Pour l’instant, on sait seulement que le projet est toujours en cours. On ignore la date de lancement officielle, mais on l’attend avec impatience.

Vous pouvez nous suivre sur :

Laisser un commentaire