A la découverte de Moka, l’appli qui vous fait épargner sans y penser

by

Le chiffre est implacable : 65 % des jeunes pensent que les services d’investissement proposés par les banques ne sont pas adaptés à eux. Et pour 75 % d’entre eux, tous les investissements devraient être socialement responsables aujourd’hui. C’est parce que l’offre actuelle est inadaptée aux besoins de la plupart des jeunes que l’application Moka a décidé de moderniser (enfin !) l’investissement.

On vous propose de la découvrir dans cet article.

Moka, c’est quoi ?

Moka est une application qui permet à ses utilisateurs d’épargner et de placer leur argent dans des fonds de placement socialement responsables (on vous en dit plus sur l’investissement socialement responsable plus bas !).

Lancée en France en juillet 2020 après avoir conquis le marché canadien, Moka propose une offre d’investissement responsable qui ne demande aucune connaissance particulière ni aucun intérêt particulier pour la finance. L’objectif est avant tout de démocratiser l’investissement et d’aider les utilisateurs à prendre le contrôle de leurs finances, pour en faire un vecteur d’épanouissement.

Comment ça marche ?

Le principe de Moka est simple : arrondir les dépenses des utilisateurs à l’euro supérieur pour les aider à se constituer une épargne. Même pas besoin d’y penser, ni de fournir des efforts particuliers : l’application travaille pour vous. Par exemple, si vous vous achetez un jus d’orange à 2,50 € avec votre carte bancaire, Moka arrondit automatiquement cette dépense à l’euro supérieur (soit 3 €), et met la différence de côté (0,50 €) sur votre compte. Et ça fonctionne avec tous vos achats.

Ce n’est pas tout. Si vous voulez mettre plus d’argent de côté, vous avez la possibilité de multiplier jusqu’à huit fois vos arrondis grâce à la fonction multiplicateur de l’appli. Vous pouvez aussi réaliser à tout moment des dépôts d’argent sur votre compte Moka pour alimenter votre épargne. Par exemple, certains utilisateurs se créent des “tirelires” spécifiques pour partir en vacances, s’acheter un nouveau smartphone, etc. L’application vous aide alors à atteindre vos objectifs, quels qu’ils soient.

Si l’on préfère investir…

Epargner, c’est bien. Mais certains préfèrent le frisson de l’investissement ! Ça tombe bien : avec Moka, vous avez le choix entre épargner et investir votre argent. Plutôt intéressé par l’investissement, et les possibilités de rendement qu’il suppose ? Pas de problème.

Il suffit de choisir le profil d’investissement (prudent, équilibré ou audacieux) qui vous convient en fonction de votre appétence au risque, vos projets et vos souhaits de rendement, et l’appli investit votre argent de manière automatique selon les instructions reçues, sans montant minimum requis.

 

Et l’investissement socialement responsable, alors ?

On vous l’a dit plus haut : les fonds d’investissement proposés par Moka sont des fonds responsables. Ils sont accessibles dès 1 euro et 100% digitalisés sur mobile.

Mais c’est quoi, exactement, l’investissement socialement responsable (aussi connu sous l’abréviation ISR) ?

C’est très simple. L’ISR consiste à intégrer dans les placements financiers des critères autres que la possibilité d’un rendement, comme par exemple le respect de l’environnement, le bien-être animal, la justice sociale… L’objectif est de concilier performance économique et impact social et environnemental. Pour cela, l’ISR finance les entreprises les plus vertueuses, et/ou exclut celles dont les activités ont un effet néfaste sur les êtres humains ou l’environnement.

Ainsi, les fonds responsables investissent dans des entreprises dont l’objectif est d’influer positivement sur la planète et sur la société, que ce soit en matière d’écologie, de diversité de genres, de justice sociale, etc. Cela exclut les émetteurs impliqués dans certains secteurs jugés néfastes, comme le tabac, l’énergie nucléaire, l’alcool, les jeux d’argent, l’armement, les OGM…

En gros, il s’agit d’investir pour le bien de la planète, et non pas au détriment de celle-ci. On ne s’intéresse pas seulement au rendement potentiel, mais aussi aux conséquences qu’aura cet investissement.

Vous allez peut-être nous dire : certes, l’intention est bonne, mais si j’investis, c’est surtout pour la possibilité d’obtenir un rendement… Eh bien sachez que l’ISR est aussi (voire plus) performant que l’investissement classique ! D’ailleurs, pendant les débuts de la crise du Covid-19, les fonds responsables ont montré une meilleure résistance que les fonds classiques.

Une méta-analyse menée en 2015 par l’université d’Oxford et Arabesque Partners a également montré que “les pratiques de durabilité prudentes ont une influence positive sur la rentabilité des investissements”. Cela s’explique tout simplement par le fait que prendre en compte des critères extra-financiers comme l’éthique ou le respect de l’environnement permet une analyse nuancée et enrichie.

 

Vous pouvez nous suivre sur :

Laisser un commentaire