Un robot pour garer votre voiture à l’aéroport de Lyon

Hi-Tech

L’aéroport de Lyon mise sur l’innovation avec l’implantation d’un robot-voiturier à disposition de ses voyageurs. Dorénavant, votre voiture peut être garée par un nouvel employé très spécial : Stan. Ce robot-voiturier est le résultat d’un partenariat entre l’entreprise Stanley Robotics et l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. La mise en place de ce nouveau système a démarré le 14 mars, mais un millier voyageurs ont pu le tester dès janvier 2019.

stan robot
Depuis Janvier dernier, les utilisateurs de l’aéroport de Lyon ont la possibilité de tester ce service résolument hi-tech.

Comment fonctionne ce nouveau service de voiturier ?

Si vous avez envie d’essayer ce nouveau système pour garer votre voiture à l’aéroport de Lyon, voici la marche à suivre. Avant tout, vous devez réserver sur internet votre place de parking à la date de votre départ. Le jour de votre vol, vous n’avez qu’à vous déplacer avec votre véhicule au parking P5+ de l’aéroport. Sur place, une douzaine de compartiments sont mis à disposition afin que vous puissiez garer votre voiture.

Une fois que votre véhicule est mis en stationnement, veillez à bien abaisser le frein à main et vérifier que vous avez le nécessaire pour votre voyage (passeport, billets, bagages, sac à dos, moyen de paiement, etc.) avant de le verrouiller. Rassurez-vous, vous pouvez garder vos clés de voiture. Ensuite, rien de plus simple : vous avez des bornes à disposition pour valider votre réservation en indiquant votre date de retour et votre numéro de vol (pour que votre voiture soit disponible dans un des box le jour de votre arrivée à Lyon).

Une fois que votre voiture est enregistrée par les services du robot Stan, ce dernier viendra la prendre en charge. En effet, la seconde porte du compartiment où vous avez laissé votre auto va s’ouvrir, ainsi le robot pourra l’élever en l’agrippant pour la déposer sur sa plateforme.
Stan pourra ensuite la garer sur le parking extérieur prévu à cet effet. Ce robot voiturier est connecté aux informations de vols de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry alors il sera alerté dès que votre avion de retour est arrivé et ramènera votre véhicule dans l’un des douze compartiments.

La technologie du robot Stan

Développé par l’entreprise Stanley Robotics, le robot-voiturier dispose d’une technologie dernier cri. En effet, il se suffit à lui-même, car aucun aménagement supplémentaire n’est nécessaire sur le parking extérieur P5+. Le robot a été conçu avec de nombreux capteurs afin qu’il puisse récupérer le véhicule sur sa plateforme, se déplacer en toute sécurité sur le parking et déposer la voiture à sa place dédiée. Stanley Robotics a installé différents types de capteurs comme un GPS centimétrique et un Lidar pour assurer le bon fonctionnement du robot. Par ailleurs, Stan est connecté à des appareils chargés d’organiser l’espace de stationnement et transmettre les informations nécessaires au robot pour garer la voiture à une place libre.

 

Actuellement, quatre robots-voituriers gèrent les douze compartiments connectés et les 500 places du parking P5+. Chaque jour, Stan s’occupe d’une centaine de voitures, mais il est en capacité de gérer 200 entrées et sorties de véhicule sur son parking. Fin 2019, 2000 places devraient être disponibles et plus de 8000 dans les années à venir.

Les avantages du robot Stan

Ce robot permet aux voyageurs de gagner du temps tout en permettant à l’aéroport de mieux gérer l’espace de son parking.

Gagner de la place grâce à Stan

Cette nouvelle technologie permet à l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry d’optimiser son espace, car les voitures ne sont pas garées de la même manière que dans une aire de stationnement classique. En effet, les espaces entre les voitures sont différents puisque les véhicules sont garés en file. Actuellement, quatre files sont mises en places, mais le but est d’atteindre plus d’une dizaine dans les mois et années à venir.

parking robot
L’avantage pour l’aéroport : un gain de place évident. Pour le voyageur, ne plus se soucier de perdre du temps a trouver une place.

Cette nouvelle manière de gérer un parking permet à l’aéroport d’accueillir davantage de véhicules. Sur le long terme, le parking pourrait optimiser son terrain en augmentant de 50% le nombre de places par rapport à un parking classique.

Un gain de temps pour les voyageurs et moins d’émissions CO2

Les voyageurs pourront gagner du temps en optant pour ce service robotique. En réservant une place en ligne, ils seront assurés de pouvoir garer leur voiture en toute sécurité.

Plus besoin de tourner durant plusieurs dizaines de minutes pour trouver une place libre dans un parking classique, car il leur suffira de se diriger directement vers l’un des douze box. De plus, ils pourront partir l’esprit tranquille puisque leur véhicule sera stationné dans un espace sécurisé où seuls les robots Stan et le personnel de l’aéroport ont accès. Par ailleurs, l’autre avantage à ne pas négliger est la réduction des émissions CO2 sur le parking, et ce pour deux raisons :

  • Les voitures polluantes ne circulent pas sur le parking
  • Le robot Stan possède un moteur électrique

Stan vient ainsi inaugurer ce qui sera le futur de la gestion des places de parking, sachant qu’il existe actuellement de nombreuses solutions pour comparer les parkings dans les aéroports français, comme c’est le cas par exemple de Parkos.

Stan, bientôt dans d’autres aéroports

Grâce à ce premier partenariat avec l’entreprise française Vinci Airport (assurant la gestion de 45 aéroports répartis dans douze pays) , Stanley Robotics souhaite implanter leur robot-voiturier dans plusieurs plateformes aéroportuaires. De plus, l’entreprise parisienne ne veut pas se limiter aux parkings des aéroports puisqu’ils souhaiteraient proposer ce service robotique de voiturier aux parkings disponibles dans les milieux urbains.
En attendant, quelques ajustements sont à apporter à ce dispositif suite au non-renouvellement d’un test effectué à l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

5 (100%) 3 vote[s]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *