Pluton, dernier lieu habitable après la disparition du soleil ?

Science

Voilà une théorie surprenante. Si le soleil venait à s’éteindre, le dernier endroit où la vie serait possible se déroulerait sur la Pluton. Oui oui, sur l’astre glacé qui avait perdu son statut de planète.

Pluton n’est plus une planète depuis 2006

Depuis 2006, Pluton n’est plus considérée comme une planète selon les scientifiques. Au vue des nombreuses découvertes, ils ont décidé de redéfinir ce qu’est une planète. Pluton remplit la majorité des conditions (tourner autour du soleil, avoir une forme sphérique), mais pas la dernière : l’astre doit être seul dans l’endroit où il orbite.

View this post on Instagram

_______________________________________________ – En 2006 fue catalogado como planeta enano, debido a su tamaño y a su órbita elíptica. – Desde su descubrimiento no ha completado una órbita. – Si pudieras aplaudir en Plutón, tus manos se quebrarían. – Si pesas 100 kg en la Tierra, en Plutón pesarías tan solo 8 kg. – Debido a su órbita tan excéntrica llega un momento en el que Plutón está más cerca del Sol que Neptuno. – Actualmente se aleja del Sol y no volverá a estar a menor distancia del Sol que Neptuno hasta septiembre de 2226. – Un día en Plutón dura 6 días y 9 horas terrestres. – Imágenes: NASA _______________________________________________ #SistemaSolar #SolarSystem #Sol #Sun #Mercurio #Mercury #Venus #Tierra #Earth #Marte #Mars #Jupiter #Saturno #Saturn #Urano #Uranus #Neptuno #Pluto #Pluton #Universo #Universe #Galaxia #ViaLactea #MilkyWay #Ciencia #Astros #Astronomia

A post shared by Astromanía (@astrofisicacosmologica) on

Oui, non loin de Pluton de nombreux corps (pouvant aller jusqu’à 100km) sont en orbite alors il serait juste le plus gros parmi eux. L’Union Astronomique Internationale lui retire alors son statut de planète sans lui donner le titre d’astéroïde, mais en la nommant « Planète naine » (à l’instar de Cérès, Makémaké etc.). On dirait bien que Pluton aura sa vengeance…

Une étude redore le blason de Pluton

Selon une étude d’un astronome anglais de l’Université de Colombia (États-Unis), Pluton serait le seul endroit vivable si le soleil et la Terre venaient à disparaître.

Le soleil va disparaître

Pour arriver à cette conclusion étonnante, l’astronome s’est intéressé au futur du Soleil, une fois qu’il aura terminé de consommer l’hydrogène. Encore plus inquiétant selon les experts, une fois que le Soleil sera proche de son extinction, il va grandir et risque de détruire tout ce qui l’entoure.

L’étude pointe le fait que notre étoile pourrait grossir jusqu’à 100 fois en seulement une centaine de milliards d’années alors les planètes avoisinantes que sont Vénus et Mercure vont disparaître. Pire encore, quand le Soleil n’aura pas plus d’hélium ni d’hydrogène à disposition, il continuera à gonfler et son rayon sera encore plus puissant. Résultat, ce sera la fin pour Mars et la Terre.

Pluton, dernier joyau du système

Une fois que toutes ces planètes auront disparu, Pluton pourra entrer en jeu et devenir le seul lieu habitable de notre système solaire. Pourquoi ? Selon l’astronome britannique, tout simplement, car le positionnement de l’astre est assez loin du soleil alors il pourra échapper aux dégradations. Actuellement, Pluton est gelé (-230 degrés) alors le CO2, l’H20 et le méthane sont encore solide, mais avec la surpuissance du rayon de soleil alors la planète naine devrait se réchauffer alors tout serait bien disposé pour qu’une vie soit possible sur Pluton puisque sa température pourrait atteindre les 27 degrés.

Reste à savoir si les générations à venir iront vivre sur Pluton.

5 (100%) 1 vote

1 thought on “Pluton, dernier lieu habitable après la disparition du soleil ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *