Le meilleur joueur de Guitar Hero était un tricheur

Afficher Masquer l’index

Pendant longtemps, plus de trois ans pour être exact, la communauté de Guitar Hero ne jurait que par Schmooey qui était sacré meilleur joueur du jeu culte d’Activision. Il paraît que ces prestations vocales et instrumentales étaient truquées. Le youtubeur vient de l’avouer il y a quelque temps avant de claquer la porte des réseaux sociaux. Mais comment a-t-on démasqué la supercherie ? Les détails dans cet article.

Le numéro un mondial de Guitar Hero a truqué plus de cent vidéos

Quand on participe à un jeu, il faut jouer selon les règles. Telle est la leçon à retenir de la mésaventure de Schmooey. Longtemps considéré comme le numéro un mondial de Guitar Hero, le jeune Youtubeur a confessé qu’il a falsifié plus d’une centaine de ses vidéos. Si de nombreux joueurs étaient incapables d’égaler ses performances au jeu d’Activision dont le but est d’appuyer sur les notes de guitare pour répéter les mêmes notes figurant sur l’écran, c’est qu’il y avait anguille sous roche.

Il a mis en ligne des vidéos enregistrées à l’avance

Karl Jobst a dénoncé les astuces de Schmooey au cours d’une récente vidéo. La communauté a remarqué que les mouvements de ses doigts sont légèrement en retard par rapport au rythme de la chanson. Parfois, le joueur ne gratte pas fermement la guitare, mais semble l’effleurer de ses doigts, ce qui porte à croire que la vidéo était autre et l’accompagnement instrumental était autre. La vidéo de Karl Jobst dure un peu moins de trente minutes. Elle montre comment, à la fin des prestations de Schmooey, il y avait une superposition de Windows Media Player. Les experts ont ainsi éventé le secret : il diffusait une vidéo préenregistrée, mais ne joue pas réellement.

Le meilleur joueur de Guitar Hero a ainsi marché dans les pas de Dream, l’ancien roi de la vitesse de Minecraft, et de Face Jarvis, la légende de Fortnite. Le décembre de l’année dernière, la publication de la vidéo 9 Patterns du groupe Eternal Pain par Schmooey a suscité beaucoup de bruit. Les accords étaient extrêmement complexes et la dernière partie du morceau était trop rapide, mais voilà, le youtubeur ne commettait aucune fausse note. Comment s’y prenait-il pour réussir cet exploit ? Est-ce que cette aisance est naturelle ? C’est ce qui a mis les puces à l’oreille des joueurs les plus experts.

Un aveu humiliant

Obligé de s’expliquer, le joueur a réfuté d’abord les accusations qui pesaient contre lui. Puis, il a confessé timidement qu’il a triché dans quatre vidéos. Une monumentale erreur. Les fans ont procédé à une relecture intégrale de ses vidéos. Le masque était levé. Vous avez peut-être vu ses prestations dans Koreus ou une autre chanson. Toutes étaient des truquages.

Dans une vidéo publiée le 15 janvier, Schmooey s’est adressé publiquement à la communauté de Guitar Hero. Il a présenté ses plus humbles excuses pour la centaine de vidéos qu’il a truquées sur sa chaîne YouTube. Ses crimes incluaient, entre autres, la superposition d’images, la réduction de la cadence de la musique et la réaccélération.

Ce courageux mea culpa a été suivi du renvoi des prix remportés au cours des trois récentes années (quelques milliers de dollars). Et le joueur a ensuite bloqué l’accès à sa chaîne YouTube et a fermé tous ses comptes sur les réseaux sociaux. Le plus triste, c’est que lorsqu’on écoute ses vidéos en direct, c’est que Schmooey n’était pas mauvais du tout. Le talent du guitariste coulait dans ses veines, mais celui-ci a été malheureusement gâché par la furieuse envie de gagner et de briller.

Réagissez à cet article