Faut-il assurer vos objets High-tech ?

by

La nouvelle année ne fait que commencer et nombreux sont ceux qui profitent encore de leurs présents de Noël. Beaucoup ont en effet opté pour des objets high-tech divers. Pouvant assurer diverses fonctions au quotidien, ce sont de véritables alliés. Il faut tout de même admettre que leur prix n’est pas donné. De plus, les accidents arrivent vite, ce qui les rend assez vulnérables. Dans cette optique, la meilleure option est alors de les assurer pour ne pas regretter. Pour bien faire, voici tout ce que vous devez savoir sur cette procédure.

La vraie valeur des objets high-tech au quotidien

De manière générale, toute technologie est mise en place pour améliorer le quotidien des utilisateurs. Il y a une vingtaine d’années par exemple, il fallait divers objets pour gérer les photos/vidéo, calculatrice, appels, Internet, etc. Aujourd’hui, cela tient dans un objet unique de la taille d’une main. C’est ce qu’on appelle avancée technologie. Chaque année, cela s’accélère et les choses s’améliorent. Même les maisons peuvent être équipées d’objets high-tech vous permettant de tout commander à distance. Il est alors évident qu’aujourd’hui, il est pratiquement impossible de bien vivre sans ces derniers. Force est de constater qu’ils se répandent de plus en plus, ce qui peut entrainer une baisse des prix. Malgré tout, ils représentent un financement conséquent, ce qui justifie qu’ils soient aussi assurés.

Les réalités des assurances

Après une enquête menée au mois de décembre 2021, juste après les fêtes, il s’est avéré qu’il en est autrement. En effet, le réflexe de l’assurance vient automatiquement pour les gros objets. C’est le cas par exemple de tout ce qui est voiture, maison, etc. Les objets high-tech quant à eux représentent de petits objets qui ne s’assurent pas selon la majorité. Cependant, vu leur usage et valeur, la question se pose réellement. Ne serait-il alors pas judicieux d’assurer ceux-ci contre tout ce qui est vol, panne ou perte ? Ce sont des situations qui peuvent survenir assez fréquemment, vous en conviendrez. D’ailleurs, toutes réparations ou remplacements ne sont pas donnés. Il est aujourd’hui même possible d’assurer un appareil contre l’oxydation dans le cas où votre appareil tombe dans l’eau.

Comment faire le bon choix d’assureur ?

Souvent, le choix d’un assureur dépend de la valeur de l’objet high-tech acheté. Pour les plus gros, et donc les plus couteux, la vente s’accompagne directement d’un service d’assurance. C’est le cas des objets comme les vélos électriques d’environ 2000 €. Dans ce genre de cas, il n’y a pas à s’inquiéter, tout vient avec le contrat d’achat. D’ailleurs, lorsque c’est proposé directement comme cela, au moment de l’acquisition, près de 80 % des consommateurs souscrivent directement. C’est aussi intéressant du fait qu’en moyenne, pour un objet de cette valeur, l’assurance devrait être à 20 €/mois. Au bout d’à peine trois ans, le remboursement est effectif. Il est évident que dans les critères de choix, le prix est essentiel. Pour ne pas faire d’erreur, il vaut mieux commencer par effectuer des comparaisons d’offres.

Les détails du contrat

Lorsque vous recherchez le bon assureur pour vos objets high-tech, vous commencez par les détails les plus visibles. Cependant, une fois que vous aurez comparé les premiers points, comme les prix, il est intéressant de voir les détails. Pour cela, rien de mieux que la simulation d’un contrat. Ce dernier, vous devrez le scruter dans les moindres détails. Il vaut mieux entre autres s’attarder sur les clauses évoquant les exclusions. Par exemple, vous êtes assuré contre les vols. Demandez-vous alors si c’est actif dans tous les cas ou seulement dans le cas de vol avec agression. C’est ce genre de petit détail qui peut faire toute la différence. Sachez également qu’il est parfaitement possible de prendre une assurance unique pour tous. En gros, par exemple, une assurance habitation peut inclure ces objets high-tech de grande valeur.

Vous pouvez nous suivre sur :

Laisser un commentaire