Banques en ligne et néobanques : le point

by

Les banques en ligne et les néobanques ont le vent en poupe actuellement. Selon les chiffres en France, environ 5 personnes sur 10 ont décidé de miser sur ces établissements dématérialisés. L’engouement des utilisateurs pour ce type de service s’explique notamment par le fait que les banques digitales présentent de multiples avantages. Le point.

Petit rappel sur la banque digitale et la néobanque

La banque digitale fait partie d’un contexte plus large du développement des prestations de banque en ligne. En effet, certains acteurs de la finance proposent actuellement leurs services par le biais du web. Cette solution permet notamment d’automatiser les processus et les prestations proposées via internet. Elle repose aussi sur des APIs qui donnent à plusieurs structures l’occasion de collaborer entre elles. L’objectif d’une telle coopération est d’offrir un service parfaitement adapté aux besoins des utilisateurs.

À noter qu’actuellement, vous retrouverez plusieurs néobanques. Suggérant leurs services au moyen d’une application bancaire ou un espace client sur internet, elles sont parfois le résultat d’une collaboration entre une banque et un acteur dans le domaine d’internet et/ou d’un opérateur télécom. Leur réglementation bancaire est toutefois différente de celle de l’établissement bancaire à l’origine de leur création. Une néobanque est apte à :

  • Fournir un vrai compte bancaire avec IBAN
  • Proposer divers moyens de paiements (prélèvement automatique, cartes, chèques…)
  • Suggérer des services d’épargne et des crédits (à la consommation ou à l’habitat)
  • Réaliser des opérations de change

La néobanque doit disposer d’un agrément bancaire si elle souhaite avoir d’autres possibilités.

Quels sont les avantages des banques numériques ?

La popularité des banques en ligne est logique si l’on se réfère à leurs nombreux avantages. Déjà, elles proposent des services à prix imbattables. Pour disposer des meilleurs comptes bancaires en ligne donc, les utilisateurs n’ont pas besoin de se ruiner. Vous vous demandez sûrement pourquoi les banques numériques proposent des tarifs moins chers que les établissements traditionnels. C’est simple : elles ont des dépenses plus allégées. Elles n’ont, par exemple, pas besoin de payer des loyers et de débourser les rémunérations de plusieurs conseillers clients. Vu que tous les process sont automatisés, elles peuvent proposer des prestations compétitives à moindre coût.
Rappelons que les banques en ligne ont été perçues, depuis longtemps, comme étant un établissement supplémentaire et non principal. Aujourd’hui, elles peuvent être considérées comme un acteur à part entière. Et pour cause, leurs offres ne cessent de se développer. Non seulement elles proposent des services et des produits d’épargne classique (PEL, super livrets, livret A…), mais elles suggèrent aussi des crédits immobiliers et des placements intéressants. Il faut toutefois avouer que le catalogue proposé reste moins garni que celui de banques traditionnelles.
Enfin, les banques en ligne se distinguent aussi par leur souplesse et leur facilité d’utilisation. Afin de satisfaire les clients, les acteurs dans le domaine ne cessent d’innover pour proposer des applications ergonomiques et bien fournies en matière de fonctionnalités. Leur objectif principal est de permettre aux clients d’être autonomie et ainsi réduire l’intervention d’un conseiller humain. Pour gérer votre compte, vous n’avez pas besoin d’être un as en matière de technologie, car les applications à votre disposition sont faciles à utiliser. Et si vous avez besoin d’aide, vous pouvez demander une assistance par téléphone ou via internet.
Il est évident que vous devez bien choisir la banque en ligne dans laquelle vous allez ouvrir un compte si vous voulez obtenir une totale satisfaction. Afin d’éviter les mauvaises surprises, prenez le temps de comparer les diverses offres sur le marché. Aidez-vous pour cela d’un comparateur, car celui-ci contient toutes les informations qu’il vous faut pour prendre une bonne décision.

Vous pouvez nous suivre sur :

Laisser un commentaire