Call Of Duty tous les ans, c’est fini ?

by

La nouvelle a fait l’effet d’un coup de tonnerre dans l’univers du jeu vidéo. Activision, l’éditeur du célèbre Call of Duty, annonce d’ambitieux changements dans l’air. Ainsi, la sortie d’une nouvelle série ne se fera plus tous les ans, mais tous les deux ans. Cette décision a été prise dans le but de redonner un second souffle au jeu Call of Duty, qui n’attire plus l’intérêt des fans de PlayStation comme auparavant. Éclairage.

Activision rompt avec l’édition annuelle de Call of Duty

Qui ne connaît pas Call of Duty parmi les passionnés de jeux vidéos ? Ce jeu de tir à la première personne consiste à rester le plus de temps possible sur un poste de combat pour recueillir des points. Mauvaise nouvelle pour les joueurs : si chaque année, ils ont droit à une nouvelle série de Call of Duty, Activision pourrait revoir sa cadence de production dans les années à venir. L’info a été révélée par Bloomberg qui la tient de source sûre des hauts responsables de la société. Une décision qui n’est pas sans rapport avec le changement de politique stratégique consécutif au rachat d’Activision par Microsoft, dixit le quotidien anglophone. Ce qui est sûr, c’est qu’un nouvel opus de Call of Duty paraîtra à la fin de l’année 2022.

Une programmation annuelle ruinée par une histoire d’acquisition

Le géant Microsoft a fait récemment l’acquisition d’Activision-Blizzard au prix de 61,4 milliards d’euros. C’est la plus grosse opération d’acquisition de tous les temps dans la technosphère. Les documents de passation n’ont pas encore été signés, mais la décision d’achat a été confirmée par Microsoft. Le géant américain de l’informatique s’approprie ainsi de plein droit les licences de Call of Duty, de World of Warcraft et d’Overwatch. L’année dernière, de graves scandales sexuels ont éclaboussé l’image d’Activision et l’ont plongé dans un désastre financier. Il semble que Microsoft a fait sa proposition de rachat au bon moment. Après la signature de l’accord, il deviendra le numéro 3 mondial des jeux vidéos, devancé seulement par Tencent et Sony. C’est la nouvelle équipe à la tête de la franchise qui a décrété l’arrêt du planning annuel.

La série Call of Duty en quête d’un renouveau

La série a besoin d’un coup de jeune pour retrouver ses couleurs. Telle est la raison de ce changement, d’après ce que les hauts responsables d’Activision ont laissé entendre. Il y a quelques années, les joueurs se désaffectionnent de la saga Call of Duty. La concurrence avec les autres jeux cultes est féroce. (A elle seule, la firme Microsoft détient une quarantaine de licences de jeux). À titre d’exemple, le chiffre d’affaires de la dernière série Call of Duty Vanguard a été de 36 % inférieur à celui de la série 2020. Face à ces déboires, la direction a prévu d’espacer les nouveaux titres non plus sur une base annuelle, mais biennale.

Des innovations prometteuses pour 2022

Dans le même temps, l’équipe d’Activision a promis un certain nombre d’innovations pour rendre l’expérience du jeu plus passionnante. D’après les propos recueillis par Tom Henderson (source non officielle), le Call of Duty attendu cette année 2022 doit envoyer un message éducatif en conduisant les joueurs à se battre contre des cartels de la drogue. Le Modern Warfare de 2019 ferait son grand retour. Le jeu réduirait les cryptages et donnerait plus de marge de manœuvre aux joueurs. Un journaliste proche de Tom Henderson a tenu les mêmes rumeurs. Mais Le planning de deux ans prendra effet à partir de l’an 2023 ou dans les prochaines années.

Vous pouvez nous suivre sur :

Laisser un commentaire