Sony et Microsoft : vers un partenariat pour une plateforme de Cloud Gaming ?

Jeux-Vidéos

Une nouvelle inattendue a fait le buzz sur Internet concernant le partenariat des mastodontes du jeu vidéo, Microsoft et Sony. En effet, en mai dernier, les deux « ex-rivaux » ont signé un accord de collaboration sur le développement de solutions de « Cloud gaming » et d’intelligence artificielle. Certains services de la firme japonaise seront ainsi transférés sur le data center Microsoft Azure.

Microsoft et Sony : une alliance inopinée

Alors que la marque à la pomme, Apple, a choisi d’héberger ses services dans le Cloud public de Google, Sony a décidé de collaborer avec son rival de longue date, Microsoft, afin de prendre en charge ses services de jeu et de streaming. Ce partenariat se focalisera essentiellement sur les plateformes de jeux vidéo et portera sur le développement de technologies basées sur le Cloud dans Azure, le centre de données du géant américain.

En plus de cette alliance inattendue, des sources sûres ont affirmé que Sony et Microsoft se sont engagés dans la création d’outils innovants afin de soutenir les créateurs de contenu. Les deux géants de la technologie vont même à explorer des solutions de capteurs d’images et d’intelligence artificielle, de quoi rivaliser le projet Google Stadia, l’offre de Cloud Gaming du géant du web.

Plus qu’un partenariat, un échange de connaissances !

En matière de business, les marques sont prêtes à tout jusqu’à s’allier avec leurs propres concurrents. En témoigne d’ailleurs ce nouveau partenariat entre Microsoft et Sony. Quelques mois plus tôt, on s’attendait à ce que la firme japonaise se tourne vers Amazon ou Apple, mais son choix s’est porté au final sur le service mondial de MS.

En revanche, le mot « partenariat » est ici très significatif, sachant qu’il ne s’agit pas uniquement d’un simple contrat entre les deux entreprises. Cela sous-entend également un soutien, et plus encore, un échange de technologies et de savoir-faire. Encore faut-il espérer que cette collaboration durera plus longtemps.

Microsoft Azure : plus de 50 régions desservies

Au lieu de Google ou d’Amazon, Sony a porté son dévolu sur le service de Cloud du géant américain MS pour de multiples raisons. La première étant le nombre de régions desservies par Microsoft Azure, sachant que celui-ci est actuellement proposé dans 54 régions dans le monde. Quant à ses deux principaux concurrents, le Cloud Platform de Google est disponible dans 20 régions et 21 pour le Web Services d’Amazon. Microsoft se place donc au premier rang face à Google et Amazon réunis.

Concernant le nombre des zones de disponibilités de ses services de Cloud, Microsoft n’a communiqué aucune information. On sait toutefois que chaque zone de disponibilité se compose d’un ou de plusieurs data center dotés de :

  • Une alimentation ;
  • Un refroidissement ;
  • Une mise en réseau indépendant.

Pour les gamers, cette alliance ne devra pas changer grand-chose. Espérons seulement qu’elle sera fructueuse et durable pour les deux entités.

Photos: monwindows.com, sd-cdn.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *