Playdate : une nouvelle console de jeux portables à manivelle ?

Jeux-Vidéos

Après avoir développé des logiciels pour iOS et Mac depuis plus de vingt ans, le studio Panic s’aventure maintenant dans l’univers des jeux vidéo à l’instar de Firewatch et Untitled Goose Game. Au-delà de la frontière des jeux à proprement parler, l’entreprise américaine vient de lancer un tout nouveau produit particulièrement inédit, le jeu portable baptisé « Playdate ». En plus de sa couleur jaune poussin tape-à-l’œil, cette console au look de Gameboy intrigue avec sa manivelle sur le côté droit. Qu’à cela ne tienne, bon nombre de gamers attendent sa sortie avec impatience, sachant qu’elle sera proposée sur le marché à 149 dollars.

Playdate, une version de Gameboy revisitée ?

De prime abord, la nouvelle console de Panic s’apparente à un Gameboy avec un design plus sobre et moderne. En effet, elle se présente sous la forme d’un gros carré jaune de 74 x 76 x 9 mm, doté d’un écran noir LCD de 2,7 pouces avec une résolution de 400 x 240 pixels. Viennent ensuite les deux boutons (jaune/blanc), la croix directionnelle ainsi que la manivelle qui sort de l’ordinaire.

Derrière ce côté rétro se cachent des composants plus modernes pour optimiser l’expérience utilisateur des gamers. La console Playdate embarque en effet diverses technologies permettant de faciliter son utilisation, à savoir :

  • Une connectivité Wi-Fi et Bluetooth : pour télécharger de nouveaux jeux, etc.
  • Un connecteur USB-C : pour charger la batterie depuis un ordinateur…
  • Une prise casque.

Bref, cette machine a tout pour séduire, encore faut-il savoir l’autonomie de sa batterie qui reste un détail non négligeable en matière de jeux vidéo portables.

Une manivelle sur une console : pour quoi faire ?

Ce qui distingue la nouvelle console de Panic, c’est avant tout sa manivelle située sur la tranche droite. Vous vous demandez certainement à quoi elle sert réellement ? Beaucoup vont penser qu’elle permettra de recharger les batteries, ce qui est complètement faux. Selon le constructeur, cette intrigante manivelle fera partie intégrante du gameplay de certains jeux comme Crankin’s Time Travel Adventure. Elle permettra de remonter ou de passer le temps selon les besoins des gamers.

En revanche, Playdate présente une autre particularité : son système de jeux. Contrairement à la majorité des jeux actuels, cette nouvelle console se joue via un abonnement par saison. Il sera donc impossible d’acheter des titres à l’unité de manière « traditionnelle ». Ainsi, la première saison est composée de 12 jeux pré-embarqués avec une sortie par semaine. Lorsque le gamer parviendra à déverrouiller le jeu, il pourra le conserver à sa guise, et cela pour une durée indéterminée, puis en télécharger de nouveaux.

Des développeurs extérieurs à la rescousse

Comme il n’est pas évident de développer seule ses titres, la société américaine a fait appel à des développeurs et studios de renom dans l’industrie vidéoludique. Parmi eux figurent par exemple :

  • Keita Takahashi : créateur de Crankin’s Time Travel Adventures et Katamary Damacy ;
  • Bennett Foddy : créateur de Qwop ;
  • Shaun Inman : The Last Rocket, Retro Game Crunch ;
  • Zach Gage : Ridiculous Fishing, Bad Chess

Personne ne connaît encore la date de commercialisation de cette nouvelle console, mais les premiers modèles pourraient arriver sur le marché au début de l’année prochaine, en 2020. Pour tester la manivelle de Playdate, il faudra prévoir un budget de 149 dollars, soit environ 135 euros !

Photos: futurecdn.net,

Vidéos: youtube.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *